Conseils utiles

Comment être un bon fils

Pin
Send
Share
Send
Send


Comment être un bon fils? Si vous posez cette question, le problème des pères et des enfants ne vous a pas échappé. De plus, vous êtes intéressé par de bonnes et fortes relations avec vos parents, pleines d'amour et de compréhension. Mais quelque chose ne colle pas constamment. Très probablement, parce que vous ne comprenez pas bien ce que vos parents attendent de vous.

Instruction:

Les parents aiment leur fils plus que quiconque. Et ils attendent un sentiment réciproque de votre part. Si vous pensez à vous-même que vous ne les aimez pas du tout, cela signifie qu'il y a une sorte de ressentiment dans votre relation, un vieux problème qui doit être résolu. Et l'amour ne disparaît nulle part, n'ayez pas peur de le montrer.

Respectez vos parents, appréciez et remerciez pour tout. Quels que soient les malentendus entre vous, ce sont les gens qui vous ont donné la vie, leur temps, leur force et leur attention. Il n'y a pas de personnes idéales, apprenez à accepter toutes les erreurs et voyez ce que vos parents ont de plus précieux et de plus précieux - leur capacité à vous transmettre leur chaleur et à croire en vous.

Ne jurez pas, ne soyez pas impoli, ne soyez pas offensé par vos parents. Rappelez-vous qu'ils ont vécu une longue vie et fait face à de nombreuses difficultés, ils ne sont pas aussi frais et légers que vous. L'essentiel est de garder une compréhension. Tout conflit, même provoqué par les parents eux-mêmes, le fils doit résoudre avec l'aide d'une conversation calme. N'oubliez pas que les parents sont très inquiets pour nous et que leurs réactions peuvent donc être trop émotives.

Le fils est le soutien de la famille. Lorsque vous aurez grandi, l'aide devrait certainement vous être redistribuée. Aidez vos parents avec tout ce que vous pouvez faire. Si maman porte de gros sacs, veillez à les lui prendre. Le père demande de l’aide dans le garage - ne le brosse pas en pensant à un nouveau jeu vidéo. Soyez proches de vos proches dans les moments difficiles, ils vous aideront toujours.

Soyez honnête, responsable, ne rompez jamais ces promesses. C'est important pour l'enfant et encore plus pour le fils, le futur homme.

Essayez de ne pas fâcher vos parents une fois de plus. Si quelque chose de désagréable vous arrivait, il pourrait être intéressant d'essayer de résoudre le problème vous-même, plutôt que de le dire et, de plus, de ne pas vous plaindre. Par exemple, à l’institut, vous avez reçu une évaluation négative, essayez de la corriger avant que vos parents ne le découvrent. Sinon, vous leur ferez des expériences inutiles et dépenserez toute votre énergie pour résoudre le conflit.

Et plus important encore - communiquer avec les parents, ne pas éviter les contacts, s'enfouir dans l'ordinateur, les livres ou la compagnie d'amis. Même si les êtres chers ne comprennent pas bien vos intérêts, partagez-les avec eux, ne leur opposez pas leur vision du monde avec la vôtre. Grâce à cela, il n'y aura pas de fossé spirituel dans la famille, qui se caractérise par le "problème notoire des pères et des enfants".
Parfois, il est beaucoup plus important de passer une soirée ensemble autour du thé en se parlant de vous, de vos pensées et de vos projets. C’est à ces moments que vos parents comprendront quel genre de personne vous êtes, quels sont vos objectifs et votre vision du monde, de quoi vous rêvez et de ce que vous n’acceptez pas. Et vous allez les écouter. C'est peut-être à ce moment-là qu'ils peuvent devenir vos meilleurs et vos plus fidèles amis.

Pin
Send
Share
Send
Send